Historique

Le Syndicat : un outil au service d’un territoire


L’histoire du Syndicat Pic et Etang s’inscrit dans la recherche continue de solutions de traitement face à des déchets qui ont eu tendance à se diversifier et se complexifier. Face à ces évolutions, le Syndicat a identifié, proposé et mis en place des filières susceptibles de répondre à ces enjeux.

scrapyard 2441432 1920
1990

La recherche d’un exutoire face à la saturation des décharges du territoire

Au début des années 1990, face à la saturation des sites d’enfouissement du territoire, les Syndicats de traitement des déchets du secteur Est Hérault-Ouest Gard créent le Syndicat Mixte Entre Pic et Etang. Il aura vocation à étudier les solutions envisageables pour trouver un exutoire aux déchets produits sur le territoire.
1990
photo 2
1994

Le choix de la construction d’une usine de valorisation énergétique

Au terme d’une procédure de mise en concurrence, le Syndicat décide de confier à Elyo, filiale de la Lyonnaise des Eaux, la construction et l’exploitation d’une Usine de valorisation énergétique à Lunel-Viel. Cette opération se déploiera dans le cadre d’une Délégation de Service Public d’une durée de 25 ans. L’usine accueille les premiers déchets en juin 1999.

1994
fichier 1 10x 100 copie 3
Années 2000

La substitution des Communautés de Communes aux anciens SIVOM

Au cours des années 2000, les anciens SIVOM disparaissent et sont remplacés, en tant que membres du Syndicat, par les six intercommunalités que l’on connaît aujourd’hui. Elles conservent la compétence « collecte des déchets » tandis que le Syndicat exerce, par délégation, la compétence traitement.

Années 2000
connection 2021 08 30 09 44 02 utc
Années 2010 à 2020

La diversification des missions du Syndicat

Avec la multiplication des filières de traitement, les missions du Syndicat se diversifient. Tous les déchets susceptibles d’éviter l’incinération font l’objet d’un traitement spécifique afin d’en limiter l’impact environnemental. Outre les déchets issus du tri sélectif des emballages, le Syndicat traite les déchets végétaux, les gravats, les déchets ménagers spécifiques…

Années 2010 à 2020
unnamed

Et maintenant ? Contribuer à diversifier les filières…

Pour les années à venir, le Syndicat se fixe comme objectifs d’engager des actions de prévention et d’orienter les déchets vers les filières de traitement adéquates, dans une logique de hiérarchisation des modes de traitement. Le but poursuivi est aussi la limitation du recours à l’incinération aux seuls déchets sans autre exutoire.

Le premier chantier concerne les biodéchets qui doivent sortir des ordures ménagères et trouver leurs propres voies.
D’autres flux font également l’objet d’une attention particulière, notamment les déchets encombrants issus des déchèteries. L’idée est ainsi de conforter des solutions existantes et d’accompagner l’émergence de nouvelles filières.

photo 4 evénements

… et promouvoir la réduction des déchets !

Face à la finitude des ressources et des exutoires disponibles, le Syndicat décide aujourd’hui d’anticiper les contraintes environnementales à venir et de promouvoir les actions de prévention. Il communique et multiplie ainsi, en collaboration avec les 6 groupements membres, les animations de sensibilisation du public à la réduction des déchets.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez par mail nos newsletters en exclusivité

825 route de Valergues
34 400 Lunel-Viel
04 67 59 72 30

contact@picetang.fr

© Copyright 2022